Press

Course de vitesse plein sud !

19 Mars 2018 - Nouvelles - Press

Une journée de mer sur la 7e étape de la Volvo Ocean Race, partie dimanche d’Auckland, et la flotte, menée par MAPFRE, a enroulé East Cape, point le plus à l’est de l’île du Nord, pour mettre le cap au sud dans une brise d’est forcissante. Un long bord de reaching attend les sept VO65 jusqu’à mercredi.

« C’est bon d’avoir East Cup et ce long bord avec le vent de face derrière nous ! Beaucoup de virements de bord et pas de sommeil pendant 24 heures, maintenant, un peu de repos… ». En une phrase sur son compte Twitter, Simon Fisher, le navigateur britannique de Vestas 11th Hour Racing, a parfaitement résumé les premières 24 heures de mer des sept VO65 partis dimanche d’Auckland pour la longue et capitale 7e étape de la Volvo Ocean Race vers Itajai (Brésil).

Le long des côtes de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, la flotte a en effet passé cette première journée de mer à louvoyer face à un vent d’est d’une bonne vingtaine de nœuds et c’est avec un soulagement certain qu’elle a enroulé East Cape, le point le plus à l’est, pour mettre le cap plein sud. « Décollage inoubliable d’Auckland ! Des « au revoir » difficiles pendant un bord de 200 milles face au vent vers East Cape. Nous venons de l’enrouler et nous sommes sur l’autoroute du sud », a tweeté de son côté Liz Wardley, sur Turn the Tide on Plastic.

Pas d’autre option effectivement pour la flotte que de filer plein sud une fois East Cape franchi, dans la mesure où une vaste zone de hautes pressions barre la route directe au sud-est et oblige les sept équipages à la contourner en faisant un cap entre 170 et 180 degrés. Ce bord de reaching dans une brise d’est forcissante, qui va prendre un peu de nord dans les heures qui viennent, devrait durer jusqu’à mercredi matin (UTC), moment que choisira la flotte pour mettre le clignotant à gauche et prendre de la vitesse vers l’est dans plus de 30 nœuds de vent.

Autant dire que ces premiers jours de mer vont être rapides et mouillés avec une grosse concentration sur les réglages pour ne pas concéder de terrain à la concurrence. Ce lundi matin, c’est le leader au général, MAPFRE, qui menait les débats, suivi comme son ombre à moins d’un mille par son « meilleur ennemi », Dongfeng Race Team, l’ensemble de la flotte, que fermait Team Sun Hung Kai/Scallywag, se tenant en 10 milles. Bref, la régate Pacifique a débuté…

Réservation / Devis Votre amarrage à Alcaidesa Marina